Être agile en famille

Hier soir, dans le cadre de la Communauté Agile d’Extia Lille, nous avons accueilli deux talentueux speakers pour aborder l’agilité sous un autre angle. Car si les principes de l’agilité sont très utilisés dans le développement logiciel, on parle moins de ce qu’ils peuvent apporter dans d’autres cadres, tels que l’environnement familial par exemple.

Régis Schneider et Jérôme Carfantan, tous deux coachs agiles et conférenciers, ont accepté de nous partager leurs expériences personnelles.

Régis lui, « vit avec un cycle en V. ». Il nous partage avec humour qu’il s’agit en fait de sa femme et illustre ses expériences à la maison en faisant des parallèles avec les comportements qu’il observe en entreprise. Par exemple, lorsqu’il propose une nouvelle manière de ranger la vaisselle dans les armoires de cuisine, il obtient un : « on a toujours fait comme ça… ». Lorsqu’au retour de vacances il propose une petite rétrospective sur la quantité d’affaires inutiles chargées dans le coffre : « ça ne sert à rien de dire ça une fois rentrés… ». A travers ces pratiques, Régis accompagne sa famille à « sortir du cadre » et à développer une certaine amélioration continue dans leur environnement.

Il nous explique aussi sa manière d’accompagner ses enfants à être autonomes, par exemple dans l’utilisation des écrans. Une « timebox » hebdomadaire est mise en place, et les enfants peuvent suivre eux-mêmes où ils en sont par rapport au temps de jeu qui leur est accordé chaque semaine (via la fonctionnalité « temps d’écran » sur iPad). Evidemment, lorsque la timebox expire, cela entraîne des négociations. Régis les invite alors à exprimer ce que le jeu vidéo leur apporte personnellement (plutôt que de jouer aux cartes avec leur père par exemple). Une sorte de « valeur business » revisitée.

Régis utilise également le « ROTI » avec ses enfants (retour sur le temps investi). Plutôt qu’un « comment s’est passée ta journée ? », il leur suggère de noter leur journée de 1 à 5, en leur demandant ce qu’il aurait fallu pour qu’elle soit extraordinaire. Au bout d’un moment, les enfants partagent naturellement leurs impressions et cela génère de riches conversations.

Jérôme quant à lui, nous a expliqué que les enfants sont « agiles par nature ». Deux axes sont essentiels selon lui : les jeux et les histoires. Il nous a également partagé sa manière de communiquer avec ses enfants autour de leurs émotions. En utilisant des magnets, ces derniers peuvent plus facilement exprimer ce qu’ils ressentent.

Il utilise aussi beaucoup les jeux coopératifs à la maison, car l’école entraîne surtout la compétition. En coopérant, les enfants apprennent l’entraide et l’esprit d’équipe.

Jérôme a également expérimenté l’utilisation d’une « monnaie locale » avec eux, un peu comme un revenu universel. En fonction de leurs actions, les enfants peuvent gagner des coupons qu’ils peuvent cumuler puis échanger contre un cadeau.

En résumé, Régis et Jérôme nous ont partagé la richesse que peuvent apporter les principes agiles dans l’environnement familial. Leurs deux interventions ont été suivis d’une session de questions/réponses très riche entre les participants. Puis, nous avons échangé en petits groupes autour d’un jeu collaboratif : créer un board familial pour la famille Sparrow.

Et vous, êtes-vous agiles en famille ?

Si vous souhaitez voir la conférence de Jérôme, elle est disponible ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *